Dans ma poubelle·Miroir mon beau miroir·Take it green

Crash Test : la marque Becos[E]

Il y’a un mois, j’ai incorporé dans ma routine d’hygiène (oui grosse nouvelle : je me lave!) les cosmétiques solides, et c’est la marque Becos[E] qui a été retenu pour ce premier test. Shampoings et savons ont donc été mis sur le banc d’essai et un mois après, voici le débrief !

marque

Becos[E] est une marque française basée dans le Jura qui commercialise des produits cosmétiques naturels et faits mains ainsi que les ingrédients nécessaires pour réaliser ses propres cosmétiques. La marque est également sensible à son impact environnementale et tend à diminuer ses emballages.

Ce qu’on y trouve concrètement ? Des shampoings au nom punchy, des savons plein de couleurs, des contenants pour disposer ses propres produits, et même des recettes sur leur blog, pas de gâteaux hein bande de gourmands mais de shampoing ou savons en tout genre !

Capture.PNG

J’ai reçu ma commande assez rapidement, par la Poste. Alors certes les 5 euros de livraison font mal au popotin, surtout que je n’avais commandé qu’un shampoing à 5,90 euros donc bilan de la commande : 10,90 euros, ca pique. Mais la livraison est gratuite à partir de 40 euros et pour ceux qui ont  la chance d’habiter dans le Jura, vous pouvez retirer votre commande directement à l’atelier !

Lors du passage de ma commande, j’ai eu un petit soucis au moment de payer, résultat je me suis retrouvée avec 2 mails de confirmation de la même commande. J’ai donc envoyé un mail au site qui m’a répondu très rapidement en me confortant que la 1ère était validée alors  que la seconde ne serait pas enregistrée et pour s’excuser, un petit cadeau m’attendrait dans mon colis, hihi !

Et puis j’ai reçu le fameux colis. Et déjà, l’odeur qui s’échappait du carton était DI-VINE. Je me suis donc empressée de rentrer chez moi pour l’ouvrir. Un petit mot de Becos[E] me remerciant de cette première commande s’y trouvait ainsi que le shampoing solide Vert[A]Soit que j’avais commandé et un petit carré de savon Fee[C], le présumé cadeau donc. Après un mois d’utilisation, je vous fais (enfin) part de mon avis sur les produits.

becore

sh

Le shampoing solide Vert[A]Soit, visible ici est le produit pour lequel j’avais initialement craqué. Recommandé pour les cheveux abimés, au doux parfum de monoï (j’avouuue j’ai craqué pour ca!), il est enrichi de protéines de soie qui rendent les cheveux brillants et démêlés.

Je l’ai reçu dans une petite boîte en carton dans laquelle je le conserve entre deux shampoings, j’avais peur qu’il s’effrite au départ mais en fait pas du tout, il reste bien compact !

shamp

La composition a l’air  plutôt clean et clairement affichée sur le produit, étudions la cependant en détails.info.PNG

La liste des ingrédient d’un produit cosmétique s’appelle la liste INCI (pour « International Nomenclature for Cosmetic Ingrédients ». Elle doit être obligatoirement affichée sur tous les produits. Un prochain article vous expliquera les ingrédients à éviter.

  • Sodium Coco Sulfate : tensioactif  (sert à faire mousser) d’origine végétale moins irritant que certains de ses copains
  • Sodium Lauryl Sulfoacetate : tensioactif également d’origine végétale, /!\ à ne pas confondre avec le sodium lauryl sulfate utilisés dans les cosmétiques conventionnels qui lui est très irritant
  • Aqua : bon, je vous fais pas de dessin 🙂
  • Prunus Amygdalus Dulcis Oil : une formule magique ? Nan, mais de l’huile d’amande douce, assouplit, adoucit et hydrate la peau
  • Cetreary Alcohol et Benhentrimoniom Methosulfate : apporte de la consistance et épaissit le cosmétique
  • Charcoal : charbon végétal =  détoxifiant, décontaminant et purifiant
  • Citrus Limonum et Litsea Cubeba : huile essentielles
  • Benzyl alcohol : sert de solvant ou conservateur, potentiellement allergène et aggressif mais mieux que ses copains parabènes, autorisé par Ecocert dans les cosmétiques bio
  • Dehydroacetic acid : même topo que Benzyl alcohol
  • Glycerin : agent hydratant utilisés pour la peau et les cheveux
  • Hydrolysed Silk : substance issus du ver à soie, /!\ non vegan donc, laisse les cheveux faciles à coiffer, doux et brillants
  • Cinnamal, Benzyl salicylate, citronella, linalol : apportés par les huiles essentielles

Globalement, la composition me satisfait, petit bémol cependant pour les protéines de soies, qui ne sont pas véganes, bien que je sois « juste » végétarienne, j’essaye d’éviter dans mes cosmétiques des produits issus des animaux.

Note composition : 8/10

aaa

A l’utilisation, j’étais un peu perdue -premier shampoing solide oblige-, ne sachant pas s’il fallait le frotter à mes cheveux mouillés ou bien le frotter dans mes mains mouillées. Au final, je préfère le frotter sur mes cheveux mouillés un peu partout sur ma tête, cela fait mousser le produit. Je le repose ensuite dans sa boîte et me masse le crâne comme d’habitude. Le produit se réparti facilement dans les cheveux, la mousse est légère, elle se rince très facilement, l’odeur est à tomber.  Le bloc de shampoing sèche vite et diminue très très lentement, en un mois il n’a presque pas changé de forme (et promis, je me lave les cheveux 🙂 ).

Note utilisation : 9/10

ssssa

Et le résultat alors ? Et bien, j’en suis très contente. J’ai eu l’impression que mes cheveux renaissaient. Il faut savoir qu’ils sont très fins, secs (surtout avec mon traitement Roaccutane..) et hyper lisses. Les après-shampoings ont tendance à les rendre lourds et j’ai du mal à avoir du volume. Avec ce shampoing, je les sens légers, frais et démêlés. Je continue tout de même à mettre (mais seulement une noisette) de l’après-shampoing, sur les longueurs seulement et non plus sur tout la tête. Mais sincèrement, je pense que ce geste ne serait pas nécessaire. J’en suis donc très contente, mes cheveux sont également plus doux, je les sens moins agressés et j’ai l’impression qu’ils me disent merci.

Note efficacité : 9/10 (bien quoi, je peux pas mettre 10 !)

 savon

J’ai donc reçu en cadeau avec ma commande le shampoing Fée[C] que vous retrouverez ici sur le site de Becos[E]. Il est fait à la main parfumé aux huiles essentielles de citron, patchouli et de cèdre et croyez moi l’odeur qu’il dégage est à tomber. Petit bémol cependant à l’ouverture du colis : ce dernier à été emballé dans.. du plastique, beurk beurk ! Je me doute que cela est dû au fait que ce soit un cadeau mais quand même, cela m’a dérangé. Un petit emballage en carton aurait fait l’affaire je crois.

Comme vous pouvez le voir sur la prochaine photo, ce savoir est tout mignon, plein de jolies couleurs et vu son odeur, il me donne presque envie de le manger !

JJ

Passons maintenant à l’étude de la composition. Encore une fois, elle était imprimée sur l’emballage du produit. Rappelons d’abord que le savon est issue de de la réaction chimique entre une matière grasse et une base forte. Ce procédé s’appelle la saponification.

On retrouve donc dans la composition les huiles et les beurres, notre matière grasse : huile d’olive, huile de noix de coco, huile de ricin, l’huile de Sésame et enfin le beurre de cacao. Le sodium hydroxyde, soude caustique en français est notre base forte. L’ultramarine rose et l’oxyde rouge sont des colorants d’origine minérale. Enfin, le citral est un agent masquant qui permet de réduire l’odeur d’un produit.

Note composition9/10 

fee-c-

Pour l’utilisation, on se savonne comme une savonnette classique qu’on avait chez papy mamie quand on était gosse. Le petit cube mousse un peu, mais pas trop, bref l’utilisation est plutôt facile et classique. Pour la conservation, il est important de lui trouver un endroit au sec. Genre le bord de la baignoire plein d’eau n’est pas top, le produit aura tendance à fondre plus rapidement. Personnellement, je le mets dans une petit boite aérée en faisant en sorte qu’elle reste la plus sèche possible et pose celle-ci sur mon lavabo. Le savon sèche assez vite donc à mon sens, pas de soucis pour l’emmener en voyage, il suffit juste d’être rigoureux et bien le laisser sécher entre chaque utilisation. Je vous l’accorde, c’est plus pénible à utiliser qu’une bouteille de gel douche DOVE, mais on s’y habitue très vite et on fait un geste pour la planète.
Note utilisation : 8/10

sans-titre

Bon, et ce savon, est-ce qu’il est efficace au moins ? J’ai envie de vous dire OUI. La fonction première d’un savon, c’est de nettoyer, on a tendance à l’oublier avec les nouveautés cosmétiques qui sortent en grande surface et qui nous promettent de nous laver, nous laisser la peau douce pendant 48h, d’enlever la cellulite, d’envoyer des textos (nan, je déconne mais bon vous comprenez l’idée quoi). Ce petit savon fait son job tout en laissant une jolie odeur sur la peau : je sors de la douche propre. En revanche, si comme moi vous n’aimiez pas la sensation de la savonnette de papy quand vous étiez gosses, vous ne me croirez pas si je vous dis qu’il laisse ma peau hydratée. C’est vrai qu’après utilisation, ce type de savon laisse l’impression que la peau est rêche, vous savez, « ça glisse pas quoi » pour faire simple. Et pourtant, j’ai remarqué que ma peau était moins sèche depuis que je l’utilisais, et on le comprends au vue des huiles présentes dans la composition.

Note efficacité: 9/10

bilan

 Bon au final, on en dit quoi de cette marque Becos[E] ? Et bien, c’est une très jolie découverte, tant le shampoing que le savon, et pour mes premiers cosmétiques solides, je suis conquise. Je rachèterais peut-être, j’aimerais cependant comparer avec d’autre marques qui me font de l’œil. Dans tous les cas, j’encourage fortement le développement de ces petites entreprises françaises qui nous proposent des produits de qualités respectueux de l’environnement.

Merci Becos[E], on approuve grave bien sur !

Approved

Saperlipopettement,

Signature

 

 

 

Publicités

8 réflexions au sujet de « Crash Test : la marque Becos[E] »

  1. Bonjour et d’abord, merci pour cette belle revue (oui, on est un peu partiaux dans l’histoire) 😉 Pour le sachet plastique, quand on a commencé à commercialiser, on mettait les savons dans des sachets kraft puis on est passé au plastique avant d’enfin, finaliser des boîtes en carton, un peu comme pour les shampoings.
    Tout ça pour dire que la personne qui est a cru faire bien en mettant un cadeau emballé dans du plastique sera sévèrement châtiée (en plus, on ne mettra pas beaucoup de temps à la retrouver parce qu’on est 1 dans la boîte) 😉
    A bientôt,
    La BeCos[E]’s team

    PS : est ce que vous nous autorisez à partager votre article sur FB ?

    J'aime

  2. a tester donc comme prochaine marque de shampoing solide ! Pour l’instant j’en ai un à finir car ils fondent très lentement et que je n’utilise que les poudres à la maison mais bon, ça peut attendre plus tard!

    J'aime

      1. essaye! comme c’est plutôt liquide je trouve ça plus facile à appliquer qu’un shampoing solide, mais en vacances par cotre c’est pas pratique à transporter, c’est pour ça que j’ai les deux!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s